L’assurance retraite : prenez rendez-vous dans 30 ans !

L’assurance retraite : consulter son relevé de carrière

Cette semaine, ma femme m’a parlé d’un site Internet (l’assurance retraite) qui permet de faire un point sur son relevé de carrière servant au calcul de la retraite.

La retraite, j’en suis loin, mais intéressé par ce relevé de carrière, je décide de m’y inscrire pour accéder à mon dossier.

Quelques formalités plus tard, j’accède à mon relevé, et je constate une anomalie : en 2012, la société qui m’employait (le « Ser.n.a.m. », rebaptisé « Sernam services ») était en redressement judiciaire pendant 6 mois, puis a fini en liquidation judiciaire. Hors le relevé de carrière ne mentionne pas cette période de travail.

L'assurance retraite : erreur dans le relevé

Problème ? Si cela n’est pas corrigé, cela aura un impact sur les indemnités de ma retraite puisque j’ai obtenu les trimestres (6 premiers mois en travaillant, puis 6 mois au chômage) mais le salaire de référence n’est pas pris en compte. Soit pour 2012 : 0 euros (alors que j’ai touché un salaire pendant 6 mois !)

Donc le décompte 2012 : 4 trimestres retenus mais 0 trimestres cotisés alors que d’après mes calculs, je devrais en avoir 4 cotisés (même si je n’ai travaillé que 6 mois : au début j’ai eu du mal à comprendre, mais les « trimestres cotisés » ne sont pas basés sur les mois travaillés, mais sur le salaire perçu ! ).

L’assurance retraite : Signaler une anomalie

Je décide donc d’écrire à l’assurance retraite. Voici nos échanges :

L'assurance retraite : échange de message

En résumé, leur réponse (deuxième message) :  » Nous vous demandons de nous recontacter deux ans avant votre âge légal de départ à la retraite pour connaître les démarches à effectuer pour régulariser votre relevé de carrière. »

Alors OK, l’employé qui m’a répondu a parfaitement raison, s’il y a un process, il faut le suivre. Mais je trouve cela quand même scandaleux d’avoir mis en place un outil qui nous permet de consulter et signaler des anomalies, si ce n’est pour nous dire « vous n’êtes pas assez vieux ».

J’aurais compris si l’assurance retraite m’avait dit « Ok, on n’a pas le temps en ce moment, mais on se garde sous le coude votre dossier, et on le régularise à l’occasion, et on vous tient informé ».

L’assurance retraite : Circulez, il n’y a rien à voir !

Là, non, pas de possibilité de faire corriger ! Repassez quand vous serez en âge de la retraite… dans 30 ans (et encore… dans le meilleur des cas!). Mais en 2046, est-ce que je me souviendrais de cette erreur sur le relevé de carrière de 2012 ?

Notons tout de même la deuxième réponse : Peut être que les règles évolueront d’ici 2022 (pourquoi 2022 d’ailleurs ?), contactez nous à ce moment là.

Situation ridicule.

Patrick avait dit qu’il fallait se donner rendez-vous dans 10 ans quand on aura 30 ans…. L’assurance retraite, elle, me donne rendez-vous dans 30 ans quand j’aurais 65 ans.

Allé, je prends rendez vous pour l’an 2046.

Si vous souhaitez partager cet article...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter