Quand les demandeurs de rançons se professionnalisent (the end les fôteux!)

Depuis plusieurs jours, j’ai constaté une augmentation du nombre de mails d’arnaque/rançon envoyés à nos clients, ainsi qu’à mes BAL pourriels (boites aux lettres qui ne me servent que pour la pub). En tout cas, ceux qui ne sont pas protégés par l’antispam de l’entreprise…

Vous ne l’avez pas reçu ? Ce mail indique que votre interlocuteur a réussi à piraté votre système d’exploitation via une faille dans votre routeur, qu’il voulait vous demander une « petite » rançon mais qu’entre temps, il a découvert des photos compromettantes sur votre disque dur et qu’en échange de son silence, il faut payer une rançon de quelques centaines d’euros !

Le début du mail de demande de rançon

Principe de ce mail / demande de rançon

Le chantage est toujours le même et digne d’un bon marketing direct : Envoyé à des milliers (millions) de personnes, il permettra de générer (beaucoup) d’argent à celui qui l’a envoyé, même en ayant un faible taux de retour.
Imaginez un taux de retour (c’est à dire les personnes qui vont payer après réception du mail) de 1% par exemple (c’est faible pour les marketeux!). Si le mailing est envoyé à 10 000 personnes (là aussi, c’est un chiffre volontairement très faible), cela générera 30 000 euros de chiffre d’affaire lorsque la rançon est fixée à 300 euros.
Sachant que sur certaines sources (darknet), on trouvera des millions d’adresses emails pour une centaine d’euros (ok, avec différente qualité de fichier/bdd, différent prix, etc).
On peut même voir 20 millions d’emails pour une vingtaine d’euros (provenant de plusieurs sources, souvent obsolètes et après recoupement, il ne vous restera plus qu’1 millions d’emails exploitable… ou pas. Ca reste 1 millions!)
C’est donc bien lucratif (sinon on ne serait pas inondé de cette arnaque) !!!
Il n’y a plus qu’à faire du publipostage 2.0… enfin, un emailing !

Ce mail que vous recevez (presque) tous ? Vous le trouverez en bas de cet article.

Continue reading ‘Quand les demandeurs de rançons se professionnalisent (the end les fôteux!)’ »

Domotiser la télécommande de la motorisation du portail

L’idée de départ de ce micro projet : pouvoir piloter l’ouverture/fermeture du portail à partir de ma box domotique (VM Debian9 / Jeedom).

Domotisation à partir d’un contact sec sur la partie commande de la motorisation ? ECHEC

Au départ, cela me paraissait simple : dans notre précédente maison, j’avais installé une motorisation de marque Somfy, laquelle comprenait sur son tableau de commande, un contact sec pour piloter l’ouverture/fermeture. Un jeu d’enfant à domotiser !
Malheureusement après pas mal de recherche, étude de la documentation de la motorisation du portail de ma nouvelle maison, je me suis résigné à faire ce constat : pas de contact sec prévu (ou alors bien caché???).
De plus, cette motorisation est de marque Espagnol (les anciens proprios étaient Espagnols) donc la doc en langue local… c’est compliqué !

Domotisation à partir d’un hack des radios fréquences de la télécommande ? ECHEC

Je me suis donc penché sur le hack (détournement de fonction) de la RF (Radio Fréquence) de la partie commande de la motorisation, mais là aussi, ce fut un fiasco : j’ai beau capté et réémettre le RF de certains modules en 433MHz, genre les prises OTIO, mais je n’ai pas trouvé la codification pour cette motorisation Bélinca (probablement dû à un Rolling code dans la transmission RF)

Domotisation à partir de la télécommande de la motorisation ? SUCCES !

Continue reading ‘Domotiser la télécommande de la motorisation du portail’ »

Vérifier le serrage de vos connexions électriques

Ca sent le brulé dans le tableau électrique

Drôle de mésaventure qui m’est arrivé hier ! Je travaillais tranquillement devant mon écran d’ordinateur (home office oblige), lorsque j’ai commencé à sentir une petite odeur de brulé. Je m’arrête, inspecte toute la maison puis dehors : rien d’anormal.
Quelques dizaines de minutes plus tard, l’odeur se fait de plus en plus insistante : nouvelle inspection des lieux ! RAS, mais en revenant dans le bureau (là où je travailles), je comprends que l’odeur est bien plus présente ici qu’ailleurs.
En ouvrant le petit local jouxtant mon bureau, je découvre de la fumée et une grosse odeur de brulé ! Dans ce local, il n’y a pas grand chose à part le tableau électrique… le tableau électrique d’où sort la fumée ainsi qu’un petit bruit électrique qui se fait entendre avec des petits éclairs (plus tard, je mettrais un « nom » sur ce petit bruit : un arc électrique).
Ni une, ni deux, je coupe l’arrivée générale d’électricité.
La maison se met à sonner de partout (les onduleurs) ce qui rajoute à l’adrénaline suite à la prise de conscience de ce qui se passe.
Rapidement, je démonte la protection du tableau électrique et je constate que c’est un disjoncteur (Merlin Gérin C60N C16) qui est à l’origine de la fumée et de l’odeur :

Disjoncteur déformée par la chaleur d'un échauffement
Le disjoncteur qui a surchauffé au niveau des connecteurs
Continue reading ‘Vérifier le serrage de vos connexions électriques’ »

Toshiba R50 : Problème avec ventilateur

Petit retour d’expérience sur un problème rencontré par un client sur un PC portable Toshiba R50.
Le client m’apporte son PC car il y aurait un problème de ventilation.

En l’allumant, un message apparait très rapidement : « Warning: a problem with the cooling system has been detected. Please turn off the computer immediately, and return it for service« .

Nettoyer ventilateur d'un Toshiba R50

Même après avoir cliqué sur « ok », le message revient régulièrement.
Le PC prend donc la direction de l’atelier pour diagnostic…

Un monitoring de la température du CPU + CM montre que même à vide (1/2 % de CPU), la température est assez élevée = 49°C pour une température ambiante de 21°C

Il ne m’en fallait pas plus pour aller voir l’intérieur de la bécane.

Continue reading ‘Toshiba R50 : Problème avec ventilateur’ »

Changer la batterie de son onduleur (exemple avec un Eaton ellipse Pro 1200)

Un onduleur, c’est très utile en cas de petite coupure électrique, sur-tension du réseau, parafoudre, etc.

Mais lorsqu’il se met en défaut à cause de sa batterie, il faut envisager de le changer : NON ! Les batteries de nos onduleurs se changent.

La méthode pour changer la batterie de son onduleur est très simple, et je vais tenter de vous l’expliquer en image.

Cela tombe bien car mon Eaton Ellipse Pro 1200 vient de déclarer que sa batterie est hors d’usage suite à un orage. Tout d’abord je commande la batterie chez le fournisseur que j’utilise d’habitude (oui ce n’est pas ma première batterie et j’ai plusieurs onduleurs + ou – gros).

Changer batterie d'un onduleur

Je me fournis chez onduleurs.fr et la batterie commandée est celle ci : Cliquez ici (40,59 euros HT + les frais de port)
Quelques jours après ma commande sur le site, la livreuse UPS me livre les nouvelles batteries. Il n’y a plus qu’à !

Continue reading ‘Changer la batterie de son onduleur (exemple avec un Eaton ellipse Pro 1200)’ »