Pourquoi je suis passé de Google Analytics à PIWIK

En dehors du fait de vouloir sortir de la sphère « tout google » et de trouver un outil équivalent à google analytics mais en « libre », voici un exemple de ce qui est énervant chez GA (google analytics) : les statistiques qui sont totalement faussées par des spameurs.

Vous connaissiez le spam dans vos emails ? Et bien il y a l’équivalent pour les statistiques de fréquentation d’un site Internet. Ces spameurs de stats font croire à google analytics que le « référent » (le site Internet source de votre visite) est un de leur site (surement une arnaque).

L’intérêt ? Je ne l’ai toujours pas compris (hormis attirer les webmasters à venir sur leur site ?).

Pour exemple : Depuis mi juillet, j’ai totalement abandonné GA, j’ai donc retiré le marqueur de toutes mes pages Web. Mais si je regarde mon interface GA, celui-ci continue à enregistrer des visites (visites fictives donc!), et pas qu’un peu :

stats google analytics fausses 01

La provenance de ses « visites » sont souvent des pays comme la Russie (alors que normalement, mes sites n’enregistrent des visites que depuis la France).

stats google analytics fausses 02

Et si l’on regarde leur provenance, bizarrement, ce ne sont que des « référents » (referral) :

stats google analytics fausses 03

Soit des visites de mon site (en théorie) à partir d’autres sites Internet qui aurait mis des liens vers le mien (et encore une fois, le marqueur GA n’étant plus sur mes sites, GA ne peut pas les enregistrer!!). Ces sites référents sont toujours à peu près les mêmes :

stats google analytics fausses 04

Et inutile de mettre en place un filtrage du référent via le htaccess (comme expliqué ici) du type :

RewriteEngine on
RewriteCond %{HTTP_REFERER} iedit.ilovevitaly\.com [NC,OR]

Je l’ai testé pendant de long mois sans aucun succès : Ces visites sont fictives, elles ne passent pas par votre hébergeur. Ces spammeurs utilisaient juste mes marqueurs GA depuis leur hébergement (probablement), faisant croire à des visites sur mes sites Internet et en faussant donc mes stats.

Sur Internet, on trouve des multitudes de discussion sur ce sujet, et pas beaucoup de solutions. La meilleur en tant que tel serait de faire des filtres dans GA, avec chaque référent spammeur (et à chaque nouveau spammeur, le rajouter à la main).

C’est pourquoi, depuis mi juillet, je n’utilise plus GA. Je l’ai remplacé par l’excellent PIWIK (en auto-hébergé). Cela nécessite un peu plus d’investissement, mais je garde la main sur mes stats, et je n’ai plus ces nuisances statistiques. Jusqu’à ce que les spammeurs trouvent un autre moyen de (nous?) m’embêter ? 🙂

NOTE : les spammeurs de stats utilisent une faiblesse de GA : le marqueur (code de tracking) est toujours le même, seul le numéro du compte change (celui qui commence par « UA-« ). Donc il doit être très facile pour ces spammeurs d’écrire des programmes qui innondent de (fausses) stats les serveurs de GA.

<script>
(function(i,s,o,g,r,a,m){i[‘GoogleAnalyticsObject’]=r;i[r]=i[r]||function(){
(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,’script’,’//www.google-analytics.com/analytics.js’,’ga’);
ga(‘create’, ‘UA-99995084-2‘, ‘auto’);
ga(‘send’, ‘pageview’);
</script>

Si vous souhaitez partager cet article...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter